Corentin Leblanc

« On estime que, chaque année, 8 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans », c’est à la suite de ce constat alarmant que j’ai entamé ce projet.

Avec l’aide d’une association écologiste dans laquelle je suis par ailleurs engagé, je me suis rendu sur une quinzaine de plage du littoral atlantique afin de ramasser des déchets échoués dans ces lieux. J’ai ensuite sélectionné et photographié une partie d’entre eux à la manière d’un bijou ou d’un objet de luxe, en espérant alerter, interpeller sur le problème de la pollution plastique en mer. A ces images, j’ai associé une description de ces déchets à la manière d’une pièce d’identité, d’une part en intégrant leurs caractéristiques techniques propres, mais également leur durée d’utilisation et de fragmentation.

Avec ce projet nommé « (C2H4)n », je souhaite interpeller et alerter sur la problématique des déchets en mer, qui modifient considérablement, et dangereusement les écosystèmes marins.

Top